Blagues à l'âme ...
Ce concert c'est comme une croisière ou le public découvre sous un angle tout à fait innattendu des rivages connus, 
s'arrête pour des escales très originales et pénêtre dans les terres avec bonheur pour revenir au port charmé, après 
avoir ri, souri, versé sa larme, s'être indigné et régalé de tout ça.
Un très bon moment, une soirée qui passe trop vite, deux reprises, l'une en espagnol, carrément époustouflante et 
l'autre un rien nostalgique que tout le monde reprend avec plaisir.
Si vous n'avez pas la chance de voir Marydo sur scène, écoutez ses albums, ce sera déjà un plaisir, et c'est sûr, le 
prochain spectacle, vous ne le raterez pas ! 

"Plus fort la vie !" avec Marydo
"D'abord, le travail remarquable de toute l'équipe de "Paroles & Musiques": la mise en scène, les lumières, la sonorisation, les choeurs,
avec Camille, Michèle, Sylvie, Francis et Nicolas, tout le plateau du Colisée qui résonnait de joie de vivre. Nicolas VIELLE aux claviers a
mené le jeu très élaboré de Marydo qui, de sa voix chaude et mélodieuse, alliée à des présentations justes, alternant la dérision et la 
tendresse, la mélancolie et l'espoir, des rythmes africians, un blues tendre ou des ballades à la Brassens, a enchanté le public. La 
qualité des textes était aussi au rendez-vous, la belle "Cancion de las simples cosas" de César Isella introduisait un concert où des 
thèmes comme la maltraitance des enfants ("Que Zorro vienne") ou l'appel de l'amour ("Si Cupidon proteste") s'allient aux critiques 
douces-amères des travers de la société ("Simple et modeste"). Un ensemble très dynamique, un professionnalisme étonnant, font 
regretter qu'on ne les entende pas plus souvent. Mais l'essentiel résidait bien dans la joie communicative de créer ensemble pour le 
plaisir de tous,avec la proclamation, remplie d'allégresse, de la vie !

Lucien ETXEZAHARRETA - Le journal du Pays basque
Artiste indépendante, Marydo chante en français, écrit 
ses textes et parfois ses musiques. De chorales en 
atelier chansons, de cours de culture vocale en stages 
de chant, en passant par la création d'un groupe 
d'animation musicale, elle a posé sa voix, musclé sa 
plume et décidé de monter seule les marches de la 
scène, sérieusement depuis 2002. "Chaque concert est 
un vrai encouragement à continuer tant l'accueil du 
public est enthousiaste ! "
"C'est quoi, mon style ? ... ça pourrait être la "nouvelle scène française", catégorie "à découvrir".J'aime 
l'humour qui dédramatise, qui permet de dépasser les peurs, les blessures et qui pousse à aller de 
l'avant. Et puis j'aime aussi parler de choses ordinaires, des petits tracas et des joies du quotidien, des 
gens "comme tout le monde" et de ce qu'ils vivent.
Les musiques, ce sont celles qui vont bien avec le texte, celles qui vont poser l'ambiance, donner de 
l'ampleur aux paroles et offrir un tremplin à la voix. Je ne peux donc pas dire "je fais du raggae ou du 
latino ou de la pop". ça peut être un peu de tout, du moment que c'est justifé. Mais pas question de 
chanter "dors petit ange" sur du hard-rock ! " 
Marydo prend le public par les sentiments et l'emmène dans son univers, avec de vraies chansons, "faites mains" où les mots 
sont complices, entièrement et sans retenue, pour des histoires tendres ou impertinentes, émouvantes ou intempérantes.
Et on la suit, sans réserve, étonnés et contents de se retrouver dans ses textes, de l'entendre chanter avec tant de justesse et 
d'originalité, des choses qu'on ne sait ou n'ose pas formuler nous mêmes.
Accompagnée par Nicolas VIELLE, pianiste, musicien, compositeur et  orchestrateur de talent, elle promène sa voix, chaude et 
colorée, sur des musiques variées qui sont de vrais gants, faits sur mesure pour chaque chanson. Ces deux-là partagent avec 
bonheur une vraie passion pour le "travail bien fait", l'authenticité et la recherche artistique. On les regarde, on les écoute, on 
entre dans leur démarche et ... on les envie !
Artistes Aquitaine
Coup de projecteur
Marydo chante des choses qui nous parlent directement. Dans la meilleure lignée des chansonniers français, elle nous raconte 
notre vie, nos amours, nos emmerdes ... Et son humour, tiré d'une"âme de mioche" lui donne la douceur qu'il faut dans la voix. 
Elle n'hésite pas à s'attaquer à des sujets inattendus, jamais osés, inouïs. Elle nous donne ensemble la vibration et l'apaisement, 
en vrac, prêts à emballer quand elle nous parle d'elle (et de nous) sur des musiques très jazzy ou des rythmes sud-américains, 
parce que le velouté de sa voix parfois s'interrompt sur un coup de gueule ou un coup de fatigue. Alors nous la sentons si proche 
que nous l'aimons tout simplement ".

Patrick VARANGE - revue trimestrielle Envie d'Ar
ts
Marydo, c'est d'abord une voix chaude qui ondule autour des mots, vous enveloppe et vous emmène. Et puis il y a les mots que 
la voix porte, et les mots, elle connaît, Marydo. Si elle passe la main le plus souvent pour les musiques, les paroles c'est 
quasiment du 100% fait main.. Alors forcément ça donne des textes qui transpirent le vécu. Et du rire au frisson, elle se faufile, 
ni vu ni connu, dans le checkpoint entre les deux, elle dévoile à peine les brumes d'un univers intérieur, elle vous fait un signe, 
vous interpelle, elle a des choses à vous dire, ça tombe bien, vous avez du temps libre, vous avez juste à écouter.

Bixente VRIGNON - Journaliste - France Bleu Pays Basque










 


Visite guidée:











 


Visite guidée:

"   Sur quelques croches, moderato, allegreto, fortissimo ... je vide  ma caboche de ses fardeaux"